L'ETCAF et le Système de Justice

Fréquence du TSAF dans la population autochtone

Peu d’études sur la consommation d’alcool prénatale chez les populations autochtones du Canada sont publiées, mais quelques études menées à l’échelle locale indiquent que la consommation d’alcool prénatale pourrait être un problème chez certaines populations inuites.

Les données épidémiologiques relatives à la fréquence générale du TSAF dans la population canadienne sont lacunaires. Nous n’avons pas encore établi de mécanisme de surveillance ni de moyens de dépistage et de diagnostic à l’échelle nationale. En se fondant sur des données américaines indiquant une proportion de 9,4 cas pour 1 000 dans ce pays, on estimait antérieurement que le TSAF touchait approximativement 1 % de la population du Canada. Selon de nouvelles données américaines tirées d’une vaste étude de population, la fréquence du TSAF est nettement plus élevée et serait récemment estimée par les chercheurs à 3,6 % de la population. L’utilisation des statistique récentes sur la population générale nous porte à estimer que des milliers d’Autochtones sont atteints d’un TSAF mais, comme nous l’expliqueront ci-après, n’ont pas accès à des services de santé utiles.

Fréquence estimée du TSAF

Population

Population

Fréquence

Nombre de personnes atteintes d’un TSAF

Population canadienne

35 540 400

3,6 %

1 279 454

Naissances au Canada

383 822

3,6 %

13 818

Population autochtone

1 400 685

3,6 %

50 424

Naissances chez les Autochtones

33 616

3,6 %

1 210