L'ETCAF et le Système de Justice

Dans la salle d’audience, il est possible qu’un accusé atteint de l’ETCAF :

  • ne soit pas capable de respecter les conventions et le caractère solennel de la salle d’audience;
  • ne comprenne pas la gravité de sa situation;
  • agisse de façon inappropriée, impulsivement ou sans inhibition;
  • soit exagérément amical, agressif ou replié sur soi-même;
  • semble n’avoir aucun remords ni aucune considération à l’égard des autres personnes impliquées dans l’affaire.

Les personnes qui ont des troubles de traitement sensoriel réagissent habituellement de deux façons : soit elles se replient sur elle-même, soit elles extériorisent leurs sentiments. Quand une telle personne se replie sur elle-même, il est possible qu’elle se borne à répondre : « je suis trop stupide » ou « je ne sais pas ». À l’inverse, elle peut aussi se mettre dans une grande colère.