L'ETCAF et le Système de Justice

Julianne Conry et Diane Fast ont créé un outil qui aide à relever les difficultés qu’ont les personnes atteintes de l’ETCAF. Le sigle ALARM signifie : comportement Adaptatif, Langage, Attention, Raisonnement et Mémoire.

Problèmes de comportement adaptatifs

L’incapacité de s’adapter au monde qui les entoure fait en sorte que les personnes atteintes de l’ETCAF sont incapables de répondre aux normes d’indépendance personnelle et de responsabilité sociale qui correspondent à leur âge.

Problèmes de langage

  • Les personnes atteintes de l’ETCAF peuvent avoir de la difficulté à communiquer à cause d’une lésion cérébrale.
  • Les messages que captent les personnes atteintes de l’ETCAF peuvent être mal interprétés. Les formes de communication symboliques (écrites et visuelles), sonores et non verbales peuvent être affectées.
  • Le traitement de l’information peut être difficile. Les personnes atteintes de l’ETCAF peuvent avoir de la difficulté à extraire les informations nécessaires pour réagir de façon appropriée dans certaines situations.
  • L’expression orale du langage est elle aussi compromise à cause de problèmes de mémoire, de difficultés à saisir des informations et de problèmes de compréhension. L’expression écrite du langage peut être compromise à cause de problèmes de motricité fine.

Problèmes d’attention

Environ 60 % des enfants ayant reçu un diagnostic d’ETCAF ont des problèmes de déficience de l’attention (Streissguth, A. et coll., 1996). En vieillissant, ils présenteront aussi des signes de distractivité, d’agitation, d’irritabilité et d’incapacité à terminer leurs tâches. Ce problème de déficience de l’attention aura un effet marqué sur les schèmes de réflexion et d’apprentissage, ainsi que sur le comportement.

Problèmes de raisonnement

De façon caractéristique, les personnes atteintes de l’ETCAF ne tirent pas de leçons de l’expérience. Elles peuvent avoir de la difficulté à faire un lien entre les causes et les effets, et ne saisissent pas toujours les répercussions qu’ont leur comportement sur leur entourage.

Déficits de mémoire

Les personnes atteintes de l’ETCAF peuvent présenter des déficits de mémoire à des degrés divers. La mémoire à court terme et la mémoire à long terme peuvent être touchées toutes les deux. La mémoire intermittente cause souvent des irrégularités dans la saisie d’informations d’un jour à un autre.

Tableau ALARM