L'ETCAF et le Système de Justice

Glossaire

Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
Bride épicanthique

Pli de peau situé aux coins intérieurs des yeux, fréquent chez les Autochtones.

Cerveaux externes

Désigne un concept qui occupe une place importante dans les mesures d’intervention fructueuses en rapport avec l’ETCAF. Les personnes atteintes de l’ETCAF bénéficient du fait d’avoir une ou plusieurs personnes dans leur vie avec lesquelles elles entretiennent une relation d’interdépendance et de soutien. Ces « cerveaux externes » peuvent être des membres de la famille, des amis, des bénévoles de la collectivité ou des professionnels qui fournissent des services. Ils peuvent exécuter diverses fonctions, comme : faire une partie de la réflexion qu’une personne atteinte de l’ETCAF n’est pas en mesure de faire, les orienter dans les bonnes directions, leur rappeler leurs obligations et gérer pour eux leur argent.

Cervelet

Une division importante du cerveau des vertébrés; situé au-dessus du bulbe rachidien et sous le cerveau chez l’humain. Ses fonctions sont nombreuses, dont la cognition, les mouvements musculaires volontaires, le comportement, la mémoire, ainsi que le maintien de la posture et l’équilibre.

Comportements Primaires

Les effets primaires de l’ETCAF sont les comportements résultants qui reflètent de la façon la plus évidente les lésions cérébrales causées par la consommation d’alcool lors de la grossesse. Par exemple : l’incapacité d’appliquer de manière efficace les concepts des mathématiques, du temps ou de l’argent.

ComportementsSecondaires

Les effets secondaires de l’ETCAF sont les comportements qui se manifestent à la suite des tensions causées par la vie dans un environnement qui ne s’est pas adapté aux comportements causés par les effets primaires. Les effets secondaires sont en général sérieux et répétitifs. Par exemple : consommation chronique d’alcool ou de drogue à titre d’automédication.

Corps Calleux

Le pont en arc, fait de tissu nerveux, qui relie les deux hémisphères cérébraux et permet la communication entre les côtés droit et gauche du cerveau. La structure qui assure le transfert des informations du cerveau gauche (règles, logique) au cerveau droit (impulsions, sentiments) dans un sens comme dans l’autre.

Diagnostics cooccurrents

Diagnostics ayant lieu en même temps. Dans le cas de l’ETCAF, ces diagnostics sont extrêmement fréquents. Les diagnostics additionnels caractéristiques comprennent le trouble réactionnel de l’attachement (TRA), le trouble obsessivo-compusilf (TOC), le trouble oppositionnel avec provocation (TOP), le trouble des conduites (TC), la personnalité limite (PL), les troubles de traitement de l’information sensorielle (TTIS), le trouble de l’hyperactivité avec déficit de l’attention (THDA), les troubles d’apprentissage (TA) et la dépression.

Diencéphale

La partie postérieure du cerveau antérieur qui relie le cerveau moyen aux hémisphères cérébraux, englobe le troisième ventricule et contient le thalamus et l’hypothalamus. Appelé aussi « cerveau moyen », il agit comme centre de relais au sein du cerveau

Dysmaturité

Un signe classique de l’ETCAF, décrit par Claren, Malbin et Streissguth. Une personne atteinte de l’ETCAF manifestera simultanément des comportements propres à des personnes d’âges différents. Par exemple, cette personne peut être âgée de 18 ans, parler comme un jeune de 22 ans (langage expressif), agir comme un enfant de 6 ans sur le plan social et moral, lire comme un jeune adolescent et comprendre la notion du temps et de l’argent au même niveau, ou à peu près, qu’un enfant de 12 ans. Les personnes atteintes de l’ETCAF atteignent habituellement leur développement maximal vers le milieu de la trentaine.

Dysmorphologie

Formation défectueuse des structures de forme dans l’embryon en développement.

Dysplasie

Anomalie du développement

EAF

Les effets de l’alcoolisme fœtal (EAF) est l’ancien nom du TNDLA, de l’encéphalopathie statique et du trouble neurocomportemental. Ce terme n’est pas diagnostiqué au Canada et est employé de nos jours de moins en moins souvent.

Encéphalopathie Statique

Terme utilisé pour désigner le type de lésion cérébrale que l’on relève dans le cas du TNDLA ou du SAF lorsqu’il est impossible d’obtenir une confirmation maternelle. Ce terme n’est pas encore d’usage fréquent au Canada.

ETCAF

L’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale » est le terme générique que l’on emploie pour décrire la série d’anomalies physiques et de déficiences que cause une exposition prénatale à l’alcool, dont des lésions cérébrales, des problèmes de vue et d’ouïe, des malformations des os, des membres et des doigts, des lésions au cœur, au rein, au foie et à d’autres organes, ainsi qu’une croissance lente. L’ETCAF n’est pas un diagnostic médical, mais il décrit un éventail de déficiences médicales.

Fissures Palpébrales

Fentes des yeux; dans le cas d’un enfant atteint du SAF, les fentes de ses yeux sont étroites.